L’association Enfants du désert est née en 2005 grâce à un couple qui, à la suite d’un voyage au Maroc, a décidé de se lancer dans la lutte pour l’éducation des enfants du sud marocain. Leur devise : « Apprendre a lire, écrire, compter : un droit pour tous ! ».

 C’est à travers cette devise qu’ils visent à aider les enfants non scolarisés. En effet, avec des partenariats comme celui dans le cadre du 4L Trophy, ce sont des fournitures scolaires et médicales qui sont récoltées à hauteur de 50kg par voiture mais c’est également des dons qui sont collectés afin de construire des écoles dans le désert marocain. Grâce aux dons à hauteur de 42 500€ en 2017, 5 écoles devaient être construites. A l’heure d’aujourd’hui, la quatrième école a été finie il y a peu de temps et ce sont des dizaines d’enfants supplémentaires qui ont aujourd’hui accès à l’éducation dans le désert marocain. De plus, chaque année, 40 équipages sont choisis pour la journée ambassadeur. Pour avoir la chance d’en faire partie, il faut présenter un projet qui fait preuve d’imagination, de motivation et de créativité !

Qu’est-ce que la journée ambassadeur ?

La journée ambassadeur c’est une journée où les équipages sortent des routes pour aller à la rencontre des enfants soutenus par Enfants du désert. Au programme de cette journée, une visite des écoles, une présentation des différents projets menés par l’association et une rencontre avec des enfants mais ce n’est pas tout. Pendant cette rencontre avec les enfants, les équipages réalisent leurs projets et c’est là qu’une question se pose. Lequel, parmi les 3 types de projets, les équipages vont-ils choisir ?

Le premier projet consiste à réunir des fonds pour le projet de construction d’écoles. Certains tiennent un stand dans leur école avec une vente de crêpes et de boissons pour l’association. D’autres organisent des soirées à thèmes, des courses solidaires,…

Concernant le second type de projet, il s’agit de réaliser un support de communication pour l’association Enfants du désert. Des équipages ont, par exemple, réalisé une vidéo ou ont rédigé un article dans un journal mais il y a déjà eu également des créations d’affiches ou cartes postales pour venir en aide à l’association.

Enfin, ce qui semble le plus humain reste la planification d’une activité participative ludique. Les activités ayant déjà eu lieu sont : atelier de peinture sur visage, découverte du badminton pour les enfants, création de 4L en papier.. Mais il ne faut pas oublier que les enfants parlent arabe et non français ! Les équipages doivent donc apprendre ou communiquer par des gestes avec les enfants.

Si le dernier type de projet ne peut être réalisé que pendant l’aventure, les deux autres types de projet peuvent être réalisés avant ou après l’aventure.

Pour plus de renseignements, leur site internet qui vient de se refaire une beauté :

 

http://www.enfantsdudesert.org/